Le cododo, est-ce une bonne idée ?

Le cododo, ça vous parle ? Chez les familles comme chez les professionnels, cette pratique fait débat.

Pourtant dans beaucoup de pays du monde, le fait de partager son lit avec son bébé apparaît comme une évidence. Comme en Chine, où 90% des bébés de 3 mois dorment dans le lit des parents. Au Japon ils sont 65% et en Norvège et en Suède, cela concerne la moitié des bébés.

Et si cette pratique n’est pas sans risque, il y a de nombreuses raisons de se laisser convaincre pour tous les bénéfices qu’elle peut apporter.

Les bénéfices du cododo

On ne peut que reconnaître la fonction de sécurisation du cododo pour l’enfant comme pour les parents. Pour la Maman, cette pratique facilite la relation avec son bébé la nuit et renforce le lien maternel.

Plus proche de lui, elle peut ainsi l’allaiter et l’apaiser plus facilement. Moins seul, il peut se rassurer en sentant la chaleur et l’odeur de ses parents.

Les risques du cododo

Les principaux dangers sont l’étouffement et la chute. En effet,  vous pouvez très bien vous retrouver sur le corps de votre bébé par inadvertance durant votre sommeil…

Certains scientifiques mettent également en garde contre cette pratique puisqu’elle augmenterait les risques de mort subite du nourrisson d’environ 10%, particulièrement entre l’âge de 2 et 4 mois.

Enfin, il faut tenir compte qu’en dormant avec son enfant, c’est l’intimité de couple que l’on met de côté. Avec le risque de créer une fusion avec l’enfant, qui aura peut-être du mal à retourner dormir seul dans sa chambre au moment venu.

Les règles à respecter

Si vous souhaitez malgré tout pratiquer le cododo, plutôt que de laisser votre bébé dormir dans votre propre lit, nous vous conseillons une méthode plus sûre.

Il existe en effet des lits spécialement conçus pour le cododo. Indépendant du lit parental, celui-ci est fixé en bordure, de façon à ce que bébé dorme tout près de ses parents, tout en restant protégé de leurs éventuels mouvements.

Si vous appliquez la méthode classique, l’important est de veiller à ce que votre bébé ne puisse pas tomber du lit ou se retrouver coincé entre le matelas et le lit, ou le mur.

Préférez également un matelas ferme. Vérifiez la température de la pièce (entre 16 et 18°C) et ne couvrez pas trop votre enfant (pas plus que vous).

Ne laissez pas non plus vos animaux de compagnie dormir dans la même pièce. Et bannissez évidemment la fumée de cigarette dans la chambre.

Aussi, la prise de drogues, de médicaments, d’alcool, des maladies ou une fatigue anormale sont des circonstances qui ne permettent pas la pratique du cododo sans danger.

De même qu’un enfant prématuré, d’un poids faible et/ou qui a de la fièvre, doit plutôt dormir seul dans son lit.