allaitement

Tout savoir sur l’allaitement

Le lait maternel est l’aliment par excellence du bébé. Il est unique et ne peut être reproduit dans aucun des laits artificiels. Ses bénéfices sont nombreux. Le goût du lait maternel est variable en rapport avec l’alimentation de la mère et s’adapte aux besoins nutritionnels de l’enfant.

L’allaitement peut être, au-delà de ces considérations nutritionnelles, une manière de créer et prolonger un lien affectif par le plaisir sensoriel qu’il offre à la mère comme à l’enfant. Ce lien d’attachement est très important pour son développement. Cela renforce le sentiment de sécurité chez l’enfant, qui joue un rôle déterminant dans la construction de sa confiance en soi. Mais ce n’est pas parce que l’enfant n’aura pas été nourri au sein qu’il ne développera pas un attachement sécurisant et inversement.

Un allaitement efficace

Un enfant parfaitement éveillé, actif, ayant une succion, une déglutition et une respiration coordonnée montre les signes d’un allaitement qui lui convient. Il relâche le sein de manière spontanée lorsqu’il est satisfait et s’endort calme et apaisé. Il est recommandé d’éviter les biberons de complément qui n’apporteront rien de plus et risquent de compromettre l’allaitement. La succion étant très différente entre la tétine du biberon et le mamelon du sein.

Combien de temps allaiter ?

Un allaitement exclusif pendant les six premiers mois de la vie est recommandé mais il est possible d’allaiter plus longtemps. C’est à la mère et à l’enfant de s’accorder.

Comment allaiter lorsque l’on travaille ?

Pendant la première année, la mère qui allaite a le droit à une réduction de temps de travail d’une heure par jour. Il est également possible de tirer son lait grâce à un tire-lait, pour permettre à l’enfant de bénéficier du lait maternel en l’absence de sa maman.

Comment arrêter l’allaitement ?

C’est la diminution des tétées qui entraînera la chute de la production du lait. C’est donc à la mère et au bébé de gérer cette progression.

Allaitement à la crèche

La méthode à privilégier est le déplacement des mamans de leur lieu de travail vers la structure de garde en fonction de leur organisation professionnelle, si cela leur est possible bien entendu. Si cela ne l’est pas, le lait maternel peut être apporté, dans la structure d’accueil où est gardé l’enfant, aux professionnelles de la petite enfance qui le lui donneront dans un biberon. Ce dernier se conserve environ 48 heures au réfrigérateur.

Article réalisé par Corinne Mutrel

Références : « Vivre la relation avec son bébé : allaiter, dormir » de Nathalie Roques

« L’allaitement tout simplement » d’Edwige Antier