lutter contre les acariens

Comment lutter contre les acariens dans la chambre de bébé ?

Vos enfants n’y sont peut-être pas allergiques, il n’empêche qu’il est toujours vivement recommandé de limiter la prolifération des acariens dans leur chambre. Mais comment procéder ?

Qu’est-ce que c’est exactement ?

Les acariens font partie de la même famille que les araignées. On retrouve ces petites bêtes invisibles dans la moquette, les matelas, les oreilles… En bref, partout où elles peuvent se nourrir de nos peaux mortes, poils, cheveux, ongles… Et ce, même si votre maison est très propre !

On a tendance à penser qu’en les tuant simplement, le problème sera réglé. Sauf que ce sont les excréments d’acariens et leurs cadavres qui nous rendent allergiques. L’objectif va donc plutôt être de les éliminer complètement des surfaces.

Solution n°1 : contrôler la température et l’humidité de la chambre

Les acariens aiment particulièrement les endroits chauds et humides. On sait donc ce qu’il faut éviter pour qu’ils prolifèrent. La température idéale pour la chambre de bébé oscille entre 18 et 19°C : trop froid pour les acariens et parfait pour favoriser l’endormissement de bébé.

Pour ce qui est du taux d’humidité, il devrait être compris entre 50 et 55%. L’humidité peut être mesurée avec un hygromètre et ensuite rectifier le taux avec un humidificateur d’air ou un déshumidificateur d’air. Attention toutefois à ne pas trop assécher l’atmosphère, un air trop sec pourrait irriter les voies respiratoires de bébé.

Enfin, pour assainir l’air, on n’oublie pas d’aérer tous les jours les chambres (deux fois 15 minutes minimum) !

Solution n°2 : éliminer les nids à poussière

Pour éviter les nids à poussière, laissez tomber la moquette, les tapis, les gros rideaux etc… Au niveau du sol, on préférera le lino au parquet cloué.

Une attention particulière doit être réservée aux peluches, qu’il convient de ranger dans des boîtes hermétiques quand bébé ne s’en sert pas. Il faut également les laver régulièrement à la machine, à 60°C si possible, après les avoir passés au congélateur. Pour plus d’infos, lisez notre article à ce sujet !

Solution n°3 : adopter une literie contre les acariens

Pour vos couettes et oreilles, adoptez du synthétique, de la soie ou des produits spécialement anti-acariens plutôt que des plumes. En ce qui concerne le matelas, on peut trouver de bonnes housses anti-acariens.

Côté lavage, un passage en machine à 30°C suffit pour se débarrasser des acariens. À renouveler régulièrement.

Tout ce qu’il faut éviter

Pour éliminer les acariens, nombreuses sont les idées reçues et les méthodes contreproductives. Voici une liste non-exhaustive de ce qu’il faut éviter :

  • Ne pas utiliser un nettoyeur vapeur. On croit à tort que l’humidité très chaude les tuera, alors qu’elle leur permet surtout de proliférer
  • Passer l’aspirateur sur le matelas n’enlèvera que 10% des acariens. Ne perdez donc pas votre temps
  • N’achetez pas de sprays anti-acariens, ils sont généralement inefficaces
  • Évitez les plantes dans les chambres, qui apportent de l’humidité. De même que de faire sécher le linge à côté du lit, ainsi que les aquariums.
  • Éliminez les polluants chimiques contenus dans les peintures, les meubles… Ils peuvent aggraver les asthmes et les allergies aux acariens en augmentant l’irritation des bronches.
  • Et bien sûr, bannissez le tabac à la maison !