L’importance d’écouter et de chanter des comptines avec les jeunes enfants

La plupart des enfants aiment que l’on chante des chansons et des comptines. Les chansons et les comptines amusent souvent les tout-petits et favorisent, entre autres, le développement de leur langage et leur éveil à la lecture et à l’écriture.

Bienfaits des chansons et des comptines sur le langage

Les mots qui riment et qui se répètent dans les chansons et les comptines attirent l’attention des enfants et leur permettent de se familiariser avec les sons de leur langue. Cela leur permet aussi d’apprendre de nouveaux mots.

Découvrir les sons de la langue

Am, stram, gram
Pic et pic et colégram
Bour et bour et ratatam
Am, stram, gram

Dans les chansons et les comptines, on exagère souvent l’intonation en comparaison avec la langue de tous les jours. On fait aussi parfois des sons que le bébé peut avoir envie d’imiter (ex. : « a-a-a, le p’tit gars à papa »). Ainsi, les chansons et les comptines piquent la curiosité des plus petits et peuvent leur donner envie de parler.

Plus tard, écouter des chansons et des comptines aide l’enfant à prendre conscience des sons et des syllabes de la langue. Taper des pieds ou des mains à chaque syllabe de certains mots d’une comptine aide d’ailleurs un enfant à prendre conscience des syllabes et des sons qui forment les mots (ex. : taper trois fois des mains lorsque vous dites « co-lé-gram » dans la chanson Am, stram, gram).

Par ailleurs, écouter des chansons et des comptines favorise le développement de la mémoire auditive. Cette habileté est également utile à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

En plus d’aider un enfant à développer son langage, apprendre une chanson ou une comptine stimule son attention et sa concentration. Cet apprentissage est aussi un bon exercice de mémoire en soi. Quand elles s’accompagnent de gestes, les chansons et les comptines contribuent également au développement moteur et à la motricité fine du tout-petit.

Les chansons et les comptines peuvent aussi stimuler sa curiosité et l’aider à acquérir des connaissances. En effet, il peut, par exemple, poser des questions pour en savoir plus sur un métier, un pays ou un animal nommé dans une chanson. Bien sûr, les berceuses, ces chansons que l’on chante à un enfant avant qu’il s’endorme, sont aussi source de réconfort. Un bébé se calmerait d’ailleurs plus facilement quand ses parents lui chantent une berceuse que lorsqu’ils lui parlent. Selon une étude, écouter une chanson douce pendant seulement 10 minutes peut réduire le rythme cardiaque des tout-petits et même diminuer leur douleur.

S’amuser et se développer en écoutant des comptines

Les chansons et les comptines selon l’âge

Dès sa naissance, vous pouvez chanter des chansons et des comptines à votre enfant. En vous écoutant, il aura envie, plus tard, de vous imiter.

0 à 12 mois

C’est vers 2 ans qu’un tout-petit est capable d’apprendre une petite chanson ou une comptine. Profitez de toutes les occasions (ex. : changement de couche, boire, bain) pour introduire des chansons ou des comptines simples et courtes (ex. : Am, stram, gram, ou encore Je te tiens par la barbichette). Votre bébé sera particulièrement intéressé par les chansons qui s’accompagnent de gestes (ex. : Les petites marionnettes) et de jeux nécessitant un contact entre vous et lui (ex. : Menton fourchu, La bêbête qui monte). Petit à petit, votre enfant apprendra à prévoir ce qui arrivera à la fin de la chanson.

1 à 3 ans

Optez pour des chansons à gestes comme celles qui permettent à votre enfant de connaître le nom des parties du corps (ex. : J’ai deux yeux ou Tête, épaules, genoux, orteils ou encore Savez-vous planter des choux?). Invitez votre enfant à faire les mêmes gestes que vous. Les chansons qui parlent d’animaux vont aussi amuser votre tout-petit (ex. : Dans la ferme à Mathurin ou Y’avait des crocodiles ou Y’a un rat).

3 à 5 ans

Pourquoi chanter avec des enfants?
Votre enfant parle de plus en plus et les chansons et les comptines qui jouent avec les mots l’intéressent davantage (ex. : Pomme de reinette, Ani couni chaouani, Trois petits chats, etc.). Cela lui permet de s’amuser avec la langue et de prendre conscience des sons qui la composent. Amusez-vous aussi à inventer des chansons sur des airs familiers (ex. : Au clair de la lune). À tour de rôle, créez une phrase qui rime avec la précédente.

Ecouter des comptines en famille ou en groupe est encore plus rigolo !
Alors n’hésitez pas à pousser la chansonnette en voiture, dans la cuisine ou le salon !!

Propos tirés de l’expérience des professionnels de la crèche Léa et Léo “La Voie Lactée” et du site « naître et grandir ».
(https://naitreetgrandir.com/fr/etape/1_3_ans/jeux/fiche.aspx?doc=ik-naitre-grandir-enfant-bienfait-comptine)