fbpx
Actualités
L'estime de soi chez les jeunes enfants

L'estime de soi chez les jeunes enfants

L’estime de soi renforce le sentiment d’exister.
Elle permet de se projeter dans l’avenir, proche ou lointain et d’entrer en relation avec les autres.

Elle est cependant un socle indispensable pour devenir autonome et pour construire une relation bienveillante vis à vis de soi même et des autres. L’estime de soi du petit enfant se construit à partir du regard des adultes qui l’entourent dès sa naissance.
Au fil des jours, il reconnaîtra la fiabilité et la bienveillance de l’adulte et cette première perception de lui et des autres lui permettra de se sentir apprécié, reconnu, attendu, estimé. A partir de ce regard naîtra son propre regard sur lui, et se construira l’estime de lui même.
L’estime de soi se coconstruit, entre l’enfant et l’adulte et entre les enfants. Le regard positif de l’adulte appelle une réponse positive de l’enfant. Ces allers-retours prennent place dans une bienveillance toujours maintenue et régulièrement interrogée par les professionnels.
Ainsi la dynamique de l’estime de soi engendre une démarche bientraitante dans des collectivités accueillant de jeunes enfants.

Premier pilier : Je suis valable

Pour prendre conscience de sa valeur personnelle, l’enfant a besoin du regard de l’autre. C’est donc les adultes qui l’entourent qui jouent un rôle de miroir.

Deuxième pilier : Je suis aimable

La construction de l’amour de soi commence lors des toutes premières relations entre l’enfant et son entourage : la douceur de la voix, les caresses, les soins prodigués avec précaution, permettent au bébé de prendre conscience de son corps avec harmonie.

Troisième pilier : Je suis capable

Elle débute dès les premières expériences d’exploration du bébé. La motricité libre, les ateliers ouverts, le respect des rythmes particuliers permettent au bébé, puis au jeune enfant, de faire ses acquisitions en confiance, d’essai en essai. Il développe son sentiment de compétence.
En résumé, l’estime de soi puise sa force dans un optimisme précieux pour le petit enfant afin qu’il ait confiance dans le monde qui l’entoure.
 

Propos tirés du magazine «Métiers de la petite enfance»