grands-parents

Pourquoi les grands-parents sont-ils si importants dans la vie de nos enfants ?

Nous sommes nombreux à avoir gardé de beaux souvenirs des moments partagés avec nos grands-parents.
Figures essentielles de l’enfance, ils apportent une sécurité affective aux enfants, qui accueillent avec plaisir ces marques d’amour souvent accompagnées de cadeaux. Dans ces relations généralement dénuées de réprimandes et de sermons, le contexte est davantage favorable au dialogue et à la complicité, avec l’instauration d’une confiance mutuelle. Les grands-parents peuvent alors incarner les confidents de leurs petits-enfants, qui n’hésiteront pas à se livrer à eux, sans crainte que leurs propos soient jugés ou répétés. Notamment lorsque les parents traversent une période difficile et que l’équilibre familial s’en retrouve chamboulé. Les enfants sont alors rassurés de se sentir protégés et soutenus par des personnes bienveillantes et fiables qui ne sont pas leurs parents.

Ils sont plus disponibles

En étant plus actifs et soucieux de leur bien-être personnel, les grands-parents ne ressemblent plus à ceux des générations précédentes. Pourtant, leur plus grande disponibilité reste un véritable atout pour les parents et les enfants. Bien souvent retraités à la naissance de leurs petits-enfants, ils sont enfin débarrassés du stress que subissent quotidiennement les parents qui travaillent. N’ayant pas leurs petits-enfants chaque jour à la maison, ils sont moins pressés, plus disponibles et donc plus patients pour leur apprendre les gestes du quotidien. Moins exigeants et plus détendus, ce sont souvent eux qui initient nos enfants au loisir des anciens jeux de société traditionnels. Aussi, ils se feront un plaisir de transmettre les activités qui leur tiennent le plus à coeur : du tricot, à la cuisine en passant par le jardinage ou le bricolage.

Ils transmettent l’histoire familiale

Véritables mémoires de la famille, les grands-parents se font toujours un plaisir de partager les souvenirs à travers des anecdotes, des recettes ou encore des photos. En découvrant son histoire familiale et ses racines, l’enfant va pouvoir mieux comprendre sa place dans la famille et se construire en tant qu’individu. Et s’il y a bien une chose que les enfants adorent, c’est d’entendre des histoires croustillantes sur leurs propres parents quand ils étaient petits !

“Ils en ont vu d’autres”

Forts de leur expérience, les grands-parents peuvent savoir se montrer moins anxieux et fusionnels avec leurs petits-enfants qu’ils ne l’étaient peut-être avec leurs propres enfants. En d’autres termes, ils savent lâcher du lest. Ainsi, ils laisseront davantage de liberté de mouvements à leurs petits, si curieux d’explorer leur environnement et de partir à la découverte du monde. Une véritable opportunité pour eux de faire des expériences et de tester leurs propres limites sans nécessairement entendre “Ne cours pas si vite, tu vas tomber“, “Ne saute pas sur le lit, tu vas le casser !“, ou encore “Ne marche pas dans cette flaque tu vas te salir !“…

Quelle est la limite de leur rôle ?

Toutefois, il peut arriver que les relations avec les grands-parents ne soient pas aussi idéales qu’on le souhaiterait. Notamment quand ces derniers tentent d’imposer leurs propres règles plutôt que de respecter les choix parentaux établis. Les choses doivent parfois être mises au clair dans ce genre de situation. Et s’il devait y avoir une règle d’or à respecter dans tous les cas, c’est que les grands-parents ne doivent jamais donner tort aux parents devant leur petit-enfant. Ils doivent au contraire toujours les valoriser dans leur statut parental, les encourager et les réconforter en cas de besoin.