C’est encore loin ?

Durant cette période de fêtes et de déplacements, les plus petits vont peut-être vivre ou découvrir les longs trajets en voiture. Avec un minimum de préparation, ces heures presque immobiles dans un siège auto vont passer comme une lettre (de Père-Noël) à la Poste !

Tout est prêt ? On embarque !

C’est du bon sens, mais on charge la voiture avant d’y déposer bébé à la dernière minute. Inutile qu’il prenne froid ou s’impatiente en attendant que la dernière valise veuille bien rentrer dans le coffre !

A la bonne heure

Soyez suffisamment organisé pour ne pas retarder votre départ. Un départ très matinal assure quelques heures de sieste, tranquille, bercé par le doux ronronnement de la voiture. Si votre bambin est éveillé, annoncez-lui clairement que le trajet va durer, pour éviter le plus longtemps possible le fameux « c’est encore loin ? ». Pour le trajet retour, un départ tardif, après un repas léger, présente les mêmes avantages et la nuit qui tombe tôt sera propice à l’endormissement.

La bonne température

Pour voyager, choisissez des vêtements confortables, qui ne craignent pas les tâches et puisqu’il est très facile de réguler la température dans l’habitat, n’habillez pas trop chaudement les petits. Une petite couverture sera plus facile à enlever et à remettre qu’un pull. Pour cultiver la zénitude, n’oubliez pas l’incontournable doudou et l’inévitable tétine. En garder une près de vous ou une attache peuvent éviter le drame en cas de chute sous un siège !

Joujoux

Sanglé dans son siège auto, votre enfant peut vite s’impatienter. L’idéal c’est d’avoir prévu tout un tas d’occupations : une playlist de comptines à écouter et à chanter, des petits jouets en tissu à manipuler, une arche de jeux accrochée au siège, des jeux qui nécessitent de la concentration. Si un des parents peut monter à l’arrière, il peut aussi en profiter pour raconter des histoires. Gardez à portée demain un petit sac rempli d’activités à ne dévoiler qu’au compte goutte. Si les enfants sont plus grands, on peut aussi jouer avec le paysage ou trouver des formes amusantes dans les nuages. On peut aussi fabriquer très facilement un petit jeu de cartes avec des éléments à retrouver sur la route : une voiture rouge, une vache, une caravane, un pont… Du papier cartonné, une imprimante ou des crayons de couleurs et un peu d’imagination vous permettront de créer un jeu inépuisable.

Pause !

Profitez des moments d’éveil pour faire la pause. Elle est aussi indispensable pour le conducteur que pour les petits passagers qui commencent à s’ennuyer. Là encore, ayez à portée de main quelques goûters, biberons, gourdes de boissons ou de compote et de quoi changer bébé. Prenez votre temps pour bouger, vous aérez, visiter l’aire de jeux, sans vous mettre la pression sur l’heure d’arrivée.

En suivant ces petits conseils, la route devrait se passer sereinement, sans énervement et sans écran. La plupart de ces conseils sont aussi très utiles pour un voyage en avion ou en train. En voiture, gardons toujours en tête la sécurité, en conduisant prudemment, en multipliant les pauses, en faisant la chasse à toutes les choses trop petites à portée de bébé, en ne détachant jamais la ceinture. Bonne route et bonnes fêtes !