bébé se fait piquer

Comment réagir quand bébé se fait piquer par des insectes ou des araignées ?

Cette année, la chaleur estivale a fait son retour avec un peu d’avance, entraînant avec elle une armée de moustiques et autres insectes et araignées, qui n’ont pas fini de venir nous embêter !

Cet été, pas question de laisser bébé seul et sans défense face à toutes ces petites bêtes !

Quelques conseils pour le protéger

  • pour la nuit, on investit dans une moustiquaire
  • le soir, on privilégie les vêtements couvrants les jambes et les bras
  • quelques gouttes d’huile essentielle de citronnelle dans une coupelle et voilà une très bonne solution naturelle pour les éloigner !

Mais si le moustique a déjà gagné, appliquez une crème apaisante adaptée pour les bébés (ex : Baby Apaisyl) pour soulager les démangeaisons.
Si vous n’en n’avez pas sous la main, essayez le vinaigre de vin mélangé à de l’eau sur une compresse. Il y a toujours un remède de grand-mère à tester !

Les piqûres de frelons, de guêpes et d’abeilles

Si ce type d’insectes n’est pas agressif, il faut dissuader vos enfants de les déranger, les inciter à rester calmes quand l’un vole près d’eux et leur demander d’éviter de marcher pieds nus dans l’herbe ou de se rouler dedans.

Si le mal est fait, le premier geste à faire est de plonger la partie piquée dans de l’eau très chaude (mais pas brûlante). Pourquoi ? Parce que ce type de piqûres peut être détruit par la température.
Ensuite, des crèmes antihistaminiques trouvables en pharmacie peuvent être utiles pour soulager. Vous pouvez aussi utiliser une pompe aspirante à venin (Venimex ou Aspivenin).

Prudence : au-delà de 2 ou 3 piqûres, il vaut mieux amener bébé chez le médecin !

Les piqûres d’araignées

Elles nécessitent davantage de surveillance car elles ont souvent tendance à s’infecter. Après la piqûre, on pourra constater de grosses rougeurs et une montée de la température chez bébé. Pour diminuer la température et la possible réaction allergique, il vaut mieux, encore une fois, glacer la partie piquée. Un antiseptique sans alcool peut permettre de désinfecter la partie piquée.

Les piqûres de tiques

Il suffit d’une promenade dans la forêt ou d’un après-midi passé dans le jardin à la campagne pour qu’une tique s’accroche à votre petit ! C’est pourquoi il est préférable de bien couvrir votre enfant, surtout dans la forêt, de la tête aux pieds.

S’il est déjà trop tard, on va chercher à retirer au plus vite la tique qui a planté sa tête sous la peau. En appliquant par exemple une pommade grasse pour ramollir la peau et en approchant une source de chaleur pour faire sortir la bête. La vigilance doit être particulière car une tique peut provoquer une infection, jusqu’à déclencher une maladie (comme la maladie de Lyme).

Quand faut-il vraiment s’inquiéter ?

  • S’il fait une réaction allergique grave : son visage et son cou gonflent, il a des démangeaisons intenses, il respire difficilement, il tousse continuellement, ne peut plus parler ou avaler, son coeur bat très vite, il a le teint pâle, il vomit… Dans ce cas, allongez-le sur le côté et appelez le SAMU (15).
  • S’il a une dizaine de piqûres associées à d’autres signes inquiétants, il faut aussi appeler les urgences.
  • S’il a été piqué dans la bouche car il risquerait de s’étouffer.