fbpx
Actualités
Le libre cheminement dans les crèches Léa et Léo

Le libre cheminement dans les crèches Léa et Léo

Dans les crèches Léa et Léo, l’environnement pour les enfants est étudié pour leur laisser une grande liberté de mouvements, tout en les protégeant des dangers et en favorisant leur activité spontanée.

Tout petit, l’enfant est, en effet, capable d’initier cette activité constructive qui l’intéresse, il n’y a pas besoin de le faire jouer !

Les professionnels des crèches Léa et Léo ne précèdent pas les capacités des enfants  et interviennent le moins possible, tout en étant très  présents et attentifs  à leurs découvertes et expériences.

“Quand vous enseignez quelque chose à un enfant, vous lui ôtez pour toujours la possibilité de le découvrir lui-même.”  Piaget 

La richesse du jeu des enfants demeure dans l’incertitude de ce qu’ils vont en faire, seuls et avec les autres.

La priorité des professionnels est donc de créer des situations de jeux accessibles à tous les enfants et ouvertes aux possibles. Ces situations leur permettent ainsi  d’activer leur imaginaire et leurs  capacités d’invention et de recherche,  pour ainsi  apprendre les limites et les lois de leur corps, des objets et du monde.

L’observation attentive des professionnels leur permet d’accompagner ces découvertes et de faire évoluer les propositions de jeu.

Pour cela, plusieurs espaces de vie sont aménagés pour mettre en scène la manipulation, la motricité, le jeu symbolique, le jeu de construction, le langage et l’éveil sensoriel.

Ces différents univers sont inspirés d’un concept développé par Laurence Rameau.

Les accessoires composant les univers de jeu  sont enrichis au cours de la journée. Ceci permet de susciter un nouvel intérêt ludique et de créer une continuité jusqu’au lendemain matin.

L’accent est également porté sur le respect des rythmes individuels, tant au niveau des repas, qu’au niveau du repos et des soins de confort.

Les différents univers proposés aux enfants dans les crèches Léa et Léo

L'univers de manipulation

Cet univers ludique permet de développer et stimuler la motricité fine de l’enfant ainsi que la coordination œil/main.

Les accessoires de construction et d’encastrement ont plusieurs intérêts pour les jeunes enfants.

Ils permettent de stimuler l’imaginaire et la créativité. En effet, les enfants s’inventent des histoires à travers leurs constructions (par exemple, avec les briques, les enfants peuvent reproduire un univers, leur quotidien, etc…).

Pour les plus grands, ces jeux de logiques, de comparaison et de classement vont permettre de développer leur logique et stimuler leur capacité à résoudre les problèmes. 

Ces types d’accessoires permettent également de favoriser la relation et les échanges avec les autres : construire avec les autres oblige à faire des compromis, à partager son imaginaire, à gérer des conflits, car tous n’imaginent pas de la même manière leur projet de construction. L’enfant développe aussi sa capacité d’anticipation puisqu’avant de construire il va penser sa construction et s’en faire une représentation spatiale.

Les accessoires ludiques sont proposés dans des contenants sous forme de panier à découvrir (paniers, bannettes…). Cela permet de proposer une autre utilisation de ces accessoires, notamment pour les plus jeunes qui ne sont pas encore dans la capacité d’assembler ou de construire (transvasement, remplissage…)

L'univers symbolique

Les activités de rôle/d’imitation invitent l’enfant à devenir acteur à part entière en reproduisant ce qu’il vit au quotidien  : docteur, donner à manger à un bébé comme si c’était le sien, faire la cuisine…

Le jeu symbolique peut prendre des formes diverses et variées : le chantier, l’hôpital, la coiffure, la dînette….

Le jeu symbolique débute chez l’enfant dès qu’il prend conscience qu’il joue, environ vers l’âge de 15 mois. Dans la petite enfance, l’enfant reproduit son univers à travers ses jeux.

La nature même du jeu symbolique nécessite la création d’une atmosphère favorisant l’émergence du jeu et l’expression de l’émotion des enfants. La délimitation de l’espace avec des tapis, des panneaux modulables, par exemple, permet de créer l’intimité recherchée et de matérialiser les espaces.

Ils pourront manipuler les accessoires de jeu comme des objets à découvrir.

Cependant, il est très intéressant également que le jeu symbolique trouve une articulation avec les autres jeux.

Les activités proposées dans l’univers symbolique sont par exemple des déguisements (accessoires récupérés auprès des familles et des professionnels : sac à mains, chaussures, chemises, chapeaux), le bain des poupées (baignoires et bébés à l’identique, serviettes, fleurs de douche, …), chariots / poussettes mais aussi des objets du quotidien tels que des pots à yaourt, des bouteilles d’eau, bouteilles de lait…) et bien sûr, du bricolage.

L'univers d'expérimentation

Les activités de l’univers d’expérimentation permettent à l’enfant de développer et stimuler leurs sens. Dans cet univers ludique, l’enfant peut faire des expériences de transvasements et appréhender les notions de « plein » et de « vide ».

Il va mettre en scène sa maîtrise des éléments (matières, textures) qui l’aideront dans sa gestion des émotions et la connaissance de son corps (acquisition de la propreté, la diversification, introduction de nouvelles textures et alimentation).

L’enfant développe et stimule également sa motricité fine : maniement des objets, ramasser, manipuler, lâcher, en utilisant la main et les doigts.  Il découvre son propre corps et le corps des autres.

Plusieurs activités sont alors proposées aux enfants tels que des jeux d’eau, de sable, de semoule ou encore la peinture, la pâte-à-modeler.

L’univers langagier

L’univers langagier a pour objectif de centraliser toutes les propositions verbales favorisant l’apparition et l’enrichissement du langage.

L’étayage du langage va favoriser les échanges et la communication enfant/enfant et enfant/adulte.

Les supports proposés vont répondre à la curiosité des enfants, vont servir de tiers entre enfants ou avec les adultes pour susciter la communication. 

L’espace de vie utilisé pour l’univers langagier est le lieu de vie des plus grands.

Cet espace se veut à l’image d’une mini bibliothèque : avec du mobilier confortable, des étagères à hauteur d’enfant, des atolls orange moelleux pour se nicher, des chaises et fauteuils pour s’asseoir, des tables pour se poser, des tapis et coussins pour s’allonger.

Imagier à manipuler, marionnettes, boîtes à musique, projection, langage corporel… de nombreux supports sont proposées pour susciter l’intérêt de l’enfant. 

L'univers sensoriel

Le principal intérêt de cet univers est de développer l’éveil sensoriel des jeunes enfants au travers de certains jeux et accessoires.

Les jeux sensoriels permettent aux enfants de mettre en pratique leur développement émotionnel en explorant, découvrant, négociant, questionnant, analysant et synthétisant le monde qui les entoure.

Les accessoires ludiques vont stimuler le toucher, la vue, l’ouïe, l’odorat et le goût.

Pour enrichir cet univers les professionnels proposent enfants par exemple des cousins sensoriels, des bouteilles sensorielles, des livres sensoriels, des anneaux, des hochets, des balles sensorielles etc…

Espace extérieur / Jardin pédagogique

L’aménagement des univers ludiques ne se limite pas à l’intérieur lorsque l’opportunité est donnée à l’enfant de partir à la découverte du monde extérieur, notamment du jardin.

L’espace est mis en place en fonction de l’architecture des lieux et fait l’objet d’une réflexion d’équipe et d’un accompagnement des référents pédagogiques au sein de notre réseau de crèches.

Les matières naturelles et vivantes (bois, feuilles, laine, etc.) sont utilisées dans les ateliers proposés aux enfants comme base de détournement créatif et comme un très bon moyen de développer de façon harmonieuse les cinq sens.

Ce rapport à la nature rejoint le fondement de sa pédagogie  : pour comprendre des situations, l’enfant doit les ressentir dans son corps, les expérimenter et les vivre.

L’intérêt du jardin pédagogique  :

  • Développement moteur  : motricités globale et fine.
  • Développement psychique  : langage, toute puissance, limite.
  • Socialisation  : partage.
  • Rythme  : respect du rythme de chacun, notion de temporalité.
  • Eveil des sens  : du jardin à l’assiette.
  • Santé  : renforcement du système immunitaire, concentration.
  • Bienveillance  : prendre soin de soi, de l’autre, de l’environnement.
  • Confiance et estime de soi  : valorisation des compétences.