Le portage : pourquoi c’est une bonne idée ?

Parce que le portage a de nombreux avantages pour vous et votre bébé, nous recommandons à tous les parents de s’y intéresser. Découvrez les bienfaits de cette pratique et quelques règles de sécurité à ne pas oublier.

Les bienfaits du portage

Avec le portage, bébé retrouve cette chaleur apaisante qui lui rappelle le ventre de sa maman. Plus tranquille, le bébé pleure moins, est moins agité (43%) et a moins de coliques. Et pour cause, en étant collé contre l’un de ses parents, les besoins de bébé peuvent être immédiatement satisfaits puisqu’ils sont plus rapidement repérables.

Grâce à cette pratique, la digestion de bébé est facilitée ainsi que l’évacuation de l’air dans le système digestif et les problèmes de reflux sont éliminés.

Et si le portage favorise l’attachement entre la mère ou le père et son enfant, ainsi que l’allaitement, il ne rendra pas bébé moins autonome, au contraire ! Le porter contre vous lui donnera la confiance et la sécurité qui lui permettront de prendre petit à petit son autonomie et de découvrir le monde avec une bonne estime de lui-même. Les parents aussi gagnent en autonomie, puisqu’en étant connectés physiquement à leur enfant, ils peuvent relâcher leur concentration sur lui et l’intégrer dans leurs activités quotidiennes.

Les règles à respecter

Acheter du matériel homologué

N’importe quelle écharpe ne peut convenir pour porter votre bébé. Il peut y avoir des risques d’intoxication et de rupture du tissu. Veillez donc à acheter une écharpe dont le tissu n’est pas toxique, de préférence 100% coton pour que l’enfant puisse bien respirer et éviter un risque de déshydratation. Elle doit aussi être suffisamment solide pour éviter les ruptures.

Pour vous assurer de la qualité de votre écharpe de portage, choisissez-en une avec une certification française ou européenne.

S’initier en groupe au portage

Il existe de nombreux ateliers de portage pour tous les parents qui désirent adopter cette pratique. Car porter un enfant, ça s’apprend, ces cours ludiques vous permettront d’acquérir les bons gestes pour utiliser votre écharpe correctement.

Adopter le portage ventral

Il est vivement conseillé de porter votre enfant en face à face (l’inverse étant trop insécurisant pour le bébé) sur le ventre, “à hauteur de bisous”. Cette position permet de s’assurer visuellement de la bonne respiration et du confort de bébé. S’il respire mal, surtout quand il dort, un risque de mort subite du nourrisson existe.

Bannir l’écharpe en cas de maladies

Si votre enfant a de la fièvre, une bronchiolite ou une rhinopharyngite oubliez l’écharpe de portage. Et si vous remarquez qu’il respire trop vite, cela veut dire qu’il n’est pas dans une position confortable.

Surveiller la météo

Si vous portez votre enfant, ne le faites pas par températures extrêmes et évitez les endroits à trop forte affluence pour ne pas trop stresser bébé.